Quel est le financement applicable aux entreprises en outre-mer ?

Quel est le financement applicable aux entreprises en outre-mer ?

Les entreprises d'outre-mer ont plus que jamais besoin de financement pour se développer et pour promouvoir le développement des régions. Il existe bon nombre de financements directs et indirects qui s'adressent aux sociétés des territoires d'outre-mer. Mais quel est le financement applicable aux entreprises en outre-mer ?

Le prêt de développement outre-mer

Le prêt de développement outre-mer est le financement des entreprises commun à la grande majorité des structures présentes dans les DOM-TOM. Ce nouveau moyen de financement répond à un besoin des sociétés ultramarines de disposer d'un outil efficace d'investissements immatériels. Ce dispositif peut financer aussi bien la prospection et la formation que la recherche et le développement. Ce prêt finance de même les besoins en fonds de roulement des entreprises, notamment les besoins de trésorerie.

De nombreuses entités apprécient cette solution de financement des entreprises puisqu'il permet de faire face au décalage du paiement du crédit d'impôt en rapport aux investissements productifs dans ces régions. Par ailleurs, ce prêt est remboursable sur 5 ans avec une année de différé de remboursement à la clé. Le financement peut aller de 10 000 euros jusqu'à 300 000 euros avec un taux de crédit bonifié. Le principal atout de ce prêt est l'implication d'aucune garantie sur les actifs de la société ou sur le patrimoine du dirigeant.

Les spécificités du financement

Le prêt de développement outre-mer soutient amplement l'activité des sociétés s'il est associé à un financement bancaire classique de même montant. Le couple contribue aussi à la réalisation des programmes d'investissement des entreprises, ce qui est le plus important aux yeux des autorités et des partenaires. En tout, le potentiel d'engagement d'un tel dispositif avoisine les 80 000 000 d'euros. Dans certaines zones, une offre similaire est proposée en partenariat avec les structures compétentes.

Ce financement s'adresse aux entreprises de la Guadeloupe et de la Guyane et sont encadrés par la Loi Girardin. Le prêt concerne aussi les entités présentes à la Réunion, à Mayotte ou encore en Martinique. La structure qui propose ce financement n'oublie pas les entreprises de Saint Pierre et Miquelon et de Saint Martin. Les sociétés misent sur cette solution pour financer leur activité de manière rentable car le taux de crédit appliqué est inférieur aux taux actuels du marché.

Les aides aux entreprises

Les grandes entreprises peuvent estimer que ce prêt n'est pas suffisant pour financer leur activité sur le court et le moyen terme. Elles se tournent donc vers les aides aux entreprises qui se concrétisent par les avantages fiscaux intéressants. Ces abattements concernent l'impôt sur les bénéfices ou encore la cotisation foncière des sociétés. Il existe aussi des aides fiscales qui soutiennent l'investissement productif des entreprises dans les DOM-TOM.

Ces aides prennent la forme de crédit d'impôt pour investissements productifs. Ce sont des moyens indirects de financement qui peuvent grandement aider les entités à atteindre leurs objectifs. Les entreprises sont en outre en mesure de bénéficier de défiscalisation si elles investissent dans le cadre de la loi Girardin IS. Des sociétés comme ECOFIP assurent le financement de défiscalisation dans le cadre de ce dispositif. ECOFIP est en fait le leader du montage en loi Girardin en outre-mer.